Une nouvelle qui donne l’occasion de s’interroger sur les avantages et les risques de la communication virtuelle.

L’aventure commence par un sujet de dissertation quelque peu alambiqué. Marc et Myriam, en panne d’inspiration, se disent que peut-être… sur Internet… Ils décident donc d’entrer en contact avec d’autres internautes et font pour l’occasion leurs premiers pas sur la toile. Recherche documentaire, mais surtout dialogue en ligne et messagerie électronique sont au coeur de cette nouvelle. Sa lecture sera l’occasion de s’interroger sur les dangers que représentent parfois ces trois usages du réseau.

Risques couverts
Les risques liés à la communication virtuel-le sont variés (anonymat, fausse identité, piratage de données personnelles…). Ils dépendent en grande partie de la personnalité des individus « en présence ». L’option défendue ici est que ces usages, s’ils sont mesurés, peuvent aussi déboucher sur une intéressante relance de la communication au quotidien.
Matériel nécessaire
La nouvelle « Mon père, ce… » et les questionnaires fournis en annexe.
Durée
Hors temps de lecture, l’activité se répartira en trois séances d’une heure environ. Une dernière activité, de production de pages Web, est également possible.
Publics
Les jeunes de 12-16 ans. Pour les plus jeunes, un parcours du même type peut être réalisé avec le conte Cl@r@ au pays d’Internet.
Pré-requis
L'activité est un « retour » sur la prise de conscience des risques liés au chat. Même si cette activité peut concerner des jeunes qui ne connaissent pas bien Internet, il est préférable d'en avoir une certaine pratique.